Burkina Faso : plaidoyer et sensibilisation sur les droits et la protection des femmes et des filles

burkina-faso

Malgré l’adoption des nombreuses réformes législatives, adoptées dès les années 90, visant à supprimer la marginalisation des femmes et à éliminer toute discrimination à leur encontre, la situation reste critique pour les femmes du Burkina Faso. Le droit coutumier – discriminatoire vis-à-vis des femmes – est le plus souvent en vigueur en zone rurale.

Dans ce contexte, l’action de la Marche mondiale des femmes, regroupant 45 comités provinciaux, défend de nouvelles législations de protection des femmes et conduit des actions de sensibilisation pour enrayer la discrimination et faire entrer dans les mœurs l’équité de traitement des sexes. Actuellement, l’organisation entend consolider sa capacité de plaidoyer et de conduite de projets en vue d’améliorer les droits des femmes ainsi que leurs conditions de vie.

echanger


Résumé du projet

echanger

 

 

 

 

 

Organisation : E-Changer

Pays : Burkina Faso

Lieu : Ouagadougou

Période concernée : 2010 - 2012

Bénéficiaires : les femmes et les filles du pays

Partenaire local : Marche mondiale des femmes/Action nationale du Burkina Faso (MMF/ANBF)

Coût du projet : 318'000 CHF

Contribution FICD : 48'000 CHF

  • Canton du Jura : 48'000 CHF

Statut : en cours

Bulletin de la FICD

Abonnez-vous à notre bulletin d'information en cliquant ici.

Facebook

 facebook logo detail Rejoignez-nous sur Facebook