Burkina Faso : conseil aux exploitations agricoles familiales

burkina-fasoAu Burkina Faso, l’économie nationale est basée sur le secteur agricole qui est la source d’emplois et de revenus pour plus de 80% de la population active et participe à 40% du PIB. La faiblesse des performances de ces exploitations (familiales à 99%) induit une situation de pauvreté sévère en milieu rural.

E-CHANGER a été sollicitée par l’agence CORADE, qui a pour mission de promouvoir l’économie rurale et améliorer les performances de l’agriculture familiale. CORADE a ainsi obtenu l’appui d’un volontaire dans le cadre d’un projet de développement d’une plate-forme de conseil à distance. L’élément innovant du projet porte sur le lien entre le téléphone portable, très répandu dans la population agricole, et Internet. Le projet vise à permettre aux producteurs de stocker des informations personnelles sur leur exploitation, accéder à des informations utiles pour leurs activités et avoir des conseils personnalisés fournis par des spécialistes. C’est Jonas Crevoisier, ingénieur HES et citoyen de Lajoux, qui contribue au renforcement de l’institution partenaire, à l’établissement et au maintien de contacts et de relations. Il est aussi prévu que le volontaire participe à la formation de deux collaborateurs locaux, de façon à ce qu’ils acquièrent les capacités pour animer la plate-forme appelée Tylaynet.

echanger2


Résumé du projet

echanger

 

 

 

 

 

Organisation : E-Changer

Pays : Burkina Faso

Lieu : Ouagadougou

Période concernée : 2011 - 2014

Bénéficiaires : 4'000 agriculteurs

Partenaire local : Agence CORADE

Coût du projet : 186'000 CHF

Contribution FICD : 25'000 CHF

  • Canton du Jura : 25'000 CHF

Statut : en cours

Bulletin de la FICD

Abonnez-vous à notre bulletin d'information en cliquant ici.

Facebook

 facebook logo detail Rejoignez-nous sur Facebook