Burkina Faso : Développement d'une école rurale pour jeunes filles

burkina-faso

Dans une région rurale, où les filles sont peu ou même pas du tout scolarisées, l’école de Piengou bénéficie d’une bonne réputation, car c’est la seule de ce type dans la région et les demandes d’admission sont nombreuses.

L’école est entourée d’un vaste jardin, qui permet l’organisation de travaux pratiques d’une part, mais aussi d’assurer l’approvisionnement de ses élèves et de ceux de l’école de Ganyéla (gérée aussi par Taamba, le partenaire de La Goutte d’eau), voire de générer des revenus par la vente.

L’école dispense des cycles de formation de quatre ans en alphabétisation et éducation en milieu rural, qui s’organisent autour de quatre axes : l’alphabétisation, le développement d’activités agropastorales, l’initiation à l’artisanat et l’éducation domestique.

Mais la construction de deux salles de classes devient une nécessité: l’une pour l’école rurale, la seconde pour une classe primaire. De plus, les cases servant de dortoir aux filles doivent être remplacées par un vrai dortoir, équipé de toilettes et de douches.

C’est donc à la construction d’un nouveau dortoir et de deux salles de classe de cette école rurale pour jeunes filles de Piengou que l’appui de la FICD est destiné.


Résumé du projet

 

 

 

 

Organisation : La Goutte d'Eau

Pays : Burkina Faso

Lieu : Piengou

Période concernée : 2016 - 2017

Bénéficiaires : Jeunes filles de milieux défavorisés, peu ou pas du tout scolarisées, âgées de treize à vingt ans

Partenaire local : Groupement Taamba

Coût du projet : 40'800 CHF

Contribution FICD : 20'400 CHF

  • Conseil du Jura bernois : 16'200 CHF
  • DDC : 4'200 CHF

Statut : en cours

Bulletin de la FICD

Abonnez-vous à notre bulletin d'information en cliquant ici.

Facebook

 facebook logo detail Rejoignez-nous sur Facebook